Personnalités S&O

Biographie et valeurs

Il n’y en a plus beaucoup sur le globe, des « caravaniers ». C’est pourtant comme ça que Constantin de Slizewicz aime se définir. Depuis son bout du monde (les déserts de Chine et l’Himalaya), il incarne une autre facette de l’esprit Swann et Oscar, celle de l’aventurier voyageur aux idées larges : l’allure au naturel, en toute liberté.

« Etre une égérie n’est pas mon fort. Pour moi S&O, c’est d’abord un échange d’idées et d’idéal. Etre le représentant aux Portes du Tibet de chemises fabriquées artisanalement en France, c’est un clin d’oeil à notre savoir-faire, en opposition à la mauvaise qualité industrielle contemporaine et son vilain rouleau compresseur. Entendre qu’on ne peut être élégant en voyage est une idée fausse. Une belle tenue est la première chose sur laquelle un voyageur doit concentrer son esprit.

Ici au Tibet, s’habiller avec une chemise S&O, c’est dès le matin affronter avec qualité une journée à couper du bois, accompagner des hôtes en montagne, vivre une cérémonie bouddhiste, planter des tentes anglaises à quatre-mille mètres d'altitude, écrire un texte avec un verre de vin à la main. La vie est trop courte, il faut la sublimer, par elle l’élégance est une volonté de dépasser l'immédiat et non pas simplement de se différencier. L’élégance est peut-être une forme de prière, ce qui la rapproche de la poésie.

Aujourd’hui, être un gentleman n’est plus un acte bourgeois mais bien révolutionnaire. Nous le voyons dans les magazines : les riches s’habillent en pauvre ou en jeune pour sembler cool, mais ce n'est pas comme ça qu’on élève le monde! Comme la culture et l’éloquence, l'élégance est hélas devenue une valeur négative…Il s'agit donc de résistance. Les tibétains des campagnes, avec leurs shouba, chapeaux en renard ou en feutre, des bagues sur tous les doigts n’envisagent pas la vie sans une tenue qui les rende digne sur cette terre. »

Le choix de Constantin :

« Avec S&O nous avons dessiné une chemise à poches et épaulettes reprise sur un modèle de l’armée des Indes - une bleue et une beige - ce sont mes chemises fétiches lorsque je pars en caravane ou en aventure. Résistantes aux attaques des ronces et des branches, elles transportent avec elles une bonne odeur de terre et de feu, toujours un super tombé, même après une journée harassante avec un sac à dos. Et surtout ces deux poches pour y mettre carnets de notes, boussole, Opinel, allumettes, tabac et autres gadgets que je garde toujours avec moi. »

En savoir plus: www.caravane-liotard.com

Biographie et valeurs

Ne vous fiez pas à son nom (imprononçable) et à sa consonance nordique, Tim Neckebroek, c’est au contraire une élégance toute méditerranéenne, le chic à l’italienne, le charme de la dolce vita. Tendance et branché, toujours à la pointe de la mode, Tim est une icône du dandysme milanais.

«Si j’ai accepté d'être une « icône » S&O, c’est d’abord pour la passion sincère de Vincent et Thibault pour la chemise, que je partage. La première fois que je les ai rencontrés, il y a quelques années, à Bergame, j’ai été frappé par leur curiosité, insatiable. Comme deux enfants qui découvrent quelque chose de beau pour la première fois, ils voulaient tout savoir, tout comprendre, jusque dans les moindres détails : comment les tissus sont tissés, comment distinguer les qualités, que doit-on offrir et proposer aux clients pour des chemises extraordinaires. Ils avaient une réelle envie de transformer des rêves en réalité. Et cette vision de l’excellence, cette façon de ne jamais transiger sur la qualité est assez rare, de nos jours.

Pour moi, l’élégance, c’est "l’art et la manière". Un art, bien sûr, un résultat visible. Mais la manière, surtout, tout ce travail de confection passionné et minutieux, invisible, et antérieur à ce qui se voit. C’est un peu la définition de la beauté. Il y a celle de l’extérieur, réjouissante, bien sûr, et celle de l’intérieur, plus précieuse encore. Contrairement à beaucoup de gens qui considèrent la chemise comme une simple marchandise, je la vois, moi, comme l’un des vêtements les plus importants de notre garde-robe, quelque chose que l’on doit prendre le temps de choisir et de « composer » attentivement, comme une petite œuvre, vivante et intrigante. C'est quelque chose dont il faut prendre soin, même quand, comme moi, on a accès à plus de 10 000 nouveaux modèles de tissus par an…, ce qui pousse à une impressionnante consommation de chemises ! »

Le choix de Tim :

« Je recommanderai 2 chemises que Thibault et Vincent (S&O) n'ont probablement jamais essayées!
Une chemise à col italien confectionnée avec un tissu golden oxford 140's double retors. C'est une chemise sport très élégante mais avec un col classique, vous pourrez même la porter comme une chemise très habillée.
Une chemise avec un petit col boutonné japonais confectionnée avec un tissu en lin Zephir 170 de chez David et John Anderson. Si vous voulez vraiment comprendre pourquoi toutes les belles chemises commencent par de beaux tissus, vous devez l'essayer!
Ces deux modèles sont de très loin mes chemises favorites.»

Biographie et valeurs

Thierry Richard est journaliste, écrivain, épicurien et parisien. Chez lui le raffinement n’est pas une affaire d’âge, d’époque ou de mode, il est immuable, c’est une question de tempérament. Son élégance est intemporelle, c’est-à-dire à la fois hors du temps, et toujours dans l’air du temps.

« J'ai découvert Swann et Oscar à l'occasion de la rédaction de mon guide "Paris pour les hommes" (Editions du Chêne - 2011). J'ai tout de suite été séduit par l'approche de Vincent et Thibault : l'art du tailleur mis à la portée de chacun. Pour moi, l'esprit qui règne dans cette maison c'est le goût du travail bien fait, le soin apporté au relationnel avec la clientèle et surtout, une forme de modestie et de décontraction. Chez Swann et Oscar, on ne se prend pas au sérieux. Le sérieux, on le garde pour la réalisation des chemises et la sélection des tissus.

L’élégance, c'est de connaître les règles de base, les erreurs à ne pas commettre en matière de style, puis, sur cette base, de trouver sa voie, celle qui résonne en harmonie avec votre nature. Ainsi j'avoue me moquer un peu des modes. Je sais ce qui correspond à ma personnalité et mon physique et j'essaie de m'y tenir, sans renoncer par lassitude ou fainéantise. Etre chic, c'est s'habiller le matin en soignant son apparence comme si on allait rencontrer l'amour de sa vie et de s'habiller le soir comme si on allait la retrouver pour une nuit.

La chemise est sans conteste la base du vestiaire masculin, et quand elle est sur mesure, cela devient un jeu. Par exemple, j'aime me faire broder mes initiales dans l'encolure extérieure de mes chemises : elles sont alors invisibles pour le quidam mais visibles pour qui me déshabille... »

Le choix de Thierry :

« Je conseillerais au débutant en la matière de se faire tailler deux chemises pour commencer. Une chemise "basique" en fil à fil léger, d'un beau bleu ciel par exemple, avec poignets mousquetaires, col italien pas trop ouvert, à porter régulièrement afin de se faire une première idée du plaisir que l'on éprouve à porter une chemise ajustée à sa propre morphologie. Et un autre plus originale pour aller chercher des détails de conception que l'on ne trouve pas dans le prêt-à-porter. Sans pour autant verser dans le n'importe quoi de l'originalité à tout prix. Et c'est là que les conseils de Swann & Oscar se révéleront les plus précieux.»